Nos régions demain

Nouveaux débats !! Discutons des nouvelles régions issues du vote du 23 juillet. Alors qu'est ce qui vous rassemble, qu'est ce qui vous différencie et qu'allez vous faire ensemble ?  (retrouvez les anciens débats archivés dans la bibliothèque)

 

Avec le vote solennel de l’Assemblée nationale, le 23 juillet, la première étape de la réforme territoriale s’achève. Comme vous le savez, ce n’est pas la dernière : une seconde lecture est programmée à l’automne avant que ne s’engage la discussion sur le second projet de loi, relatif aux compétences des collectivités et notamment des régions.

Pour Nos régions demain, cette première étape est un succès : elle montre que le débat citoyen peut être vivant, animé et de grande qualité. Les retours que nous avons des élus auxquels nous avons envoyé les synthèses de vos débats sont très positifs – Nos régions demain contribue, selon son ambition, à leur information et à leur réflexion.
Nos régions demain va profiter de la fin de la session parlementaire pour changer de rythme et pour vous proposer des questions moins « sérieuses », qui vous permettrons d’aborder la réforme territoriale sous un autre angle, plus ludique. Visitez la page Débats et la page Sondages pour participer à ces nouvelles discussions.

La carte adoptée le 23 juillet sera mise en discussion sur Nos régions demain dans la seconde quinzaine d’août : pour bien préparer la rentrée !

Suite au succès du chat avec Jean-Paul Bachy, le 1er juillet, vous aurez la possibilité, à partir de septembre, de chater avec d’autres hauts responsables politiques.

D’ici là, bonnes vacances à ceux qui en prennent, bon courage aux autres.
 

Nouvelle carte à 13 régions qu'en dites vous ?
Pour contribuer aux débats, inscrivez-vous ou connectez-vous à la plateforme
Les contributions
  • dimanche 16 novembre à 14:07
    Petite_france Romain Lajarge
    a écrit...
    dimanche 16 novembre à 14:07
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    0
    0
    1

    Le Sénat en attestant, la semaine dernière en seconde lecture, du principe de cette loi (remontant à 15 le nombre de ces regroupements régionaux : refus de l'association du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées ainsi que du regroupement de l'Alsace avec le reste Lorraine & Champagne-Ardenne), permet d'affirmer avec de plus en plus d'assurance que cette modification-là n'est bien qu'un des étages intermédiaires de la fusée "réforme territoriale", dont l'un des 2 étages supérieurs est contenu dans le projet de loi NOTR qui arrive en discussion. Il reste encore à penser l'étage inférieur qui devrait parler de ceux et celles qui seront la ressource effective (citoyens, fonctionnaires territoriaux, tiers-secteurs et acteurs du développement territorial) et de l'étage supérieur qui devra dire ce qui est réellement visé (au-delà du prétexte justificatif de l'efficience de l'argent public qui ne sera ... Lire la suite

    Le Sénat en attestant, la semaine dernière en seconde lecture, du principe de cette loi (remontant à 15 le nombre de ces regroupements régionaux : refus de l'association du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées ainsi que du regroupement de l'Alsace avec le reste Lorraine & Champagne-Ardenne), permet d'affirmer avec de plus en plus d'assurance que cette modification-là n'est bien qu'un des étages intermédiaires de la fusée "réforme territoriale", dont l'un des 2 étages supérieurs est contenu dans le projet de loi NOTR qui arrive en discussion. Il reste encore à penser l'étage inférieur qui devrait parler de ceux et celles qui seront la ressource effective (citoyens, fonctionnaires territoriaux, tiers-secteurs et acteurs du développement territorial) et de l'étage supérieur qui devra dire ce qui est réellement visé (au-delà du prétexte justificatif de l'efficience de l'argent public qui ne sera toujours qu'une méthode pour agir mais ne sera jamais l'objectif d'une politique public !). En espérant que plus personne ne jouera avec les allumettes pour faire croire que chaque étage peut être envoyé en orbite séparément ... car l'assemblage ne se fera pas tout seul et il faut toujours craindre les pétards mouillés.



    Masquer les détails ...
    0 commentaires
  • dimanche 16 novembre à 14:05
    Petite_france Romain Lajarge
    a écrit...
    dimanche 16 novembre à 14:05
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    0
    0
    1

    Le Sénat en attestant, la semaine dernière en seconde lecture, du principe de cette loi (remontant à 15 le nombre de ces regroupements régionaux : refus de l'association du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées ainsi que du regroupement de l'Alsace avec le reste Lorraine & Champagne-Ardenne), permet d'affirmer avec de plus en plus d'assurance que cette modification-là n'est bien qu'un des étages intermédiaires de la fusée "réforme territoriale", dont l'un des 2 étages supérieurs est contenu dans le projet de loi NOTR qui arrive en discussion. Il reste encore à penser l'étage inférieur qui devrait parler de ceux et celles qui seront la ressource effective (citoyens, fonctionnaires territoriaux, tiers-secteurs et acteurs du développement territorial) et de l'étage supérieur qui devra dire ce qui est réellement visé (au-delà du prétexte justificatif de l'efficience de l'argent public qui ne sera ... Lire la suite

    Le Sénat en attestant, la semaine dernière en seconde lecture, du principe de cette loi (remontant à 15 le nombre de ces regroupements régionaux : refus de l'association du Languedoc-Roussillon et de Midi-Pyrénées ainsi que du regroupement de l'Alsace avec le reste Lorraine & Champagne-Ardenne), permet d'affirmer avec de plus en plus d'assurance que cette modification-là n'est bien qu'un des étages intermédiaires de la fusée "réforme territoriale", dont l'un des 2 étages supérieurs est contenu dans le projet de loi NOTR qui arrive en discussion. Il reste encore à penser l'étage inférieur qui devrait parler de ceux et celles qui seront la ressource effective (citoyens, fonctionnaires territoriaux, tiers-secteurs et acteurs du développement territorial) et de l'étage supérieur qui devra dire ce qui est réellement visé (au-delà du prétexte justificatif de l'efficience de l'argent public qui ne sera toujours qu'une méthode pour agir mais ne sera jamais l'objectif d'une politique public !). En espérant que plus personne ne jouera avec les allumettes pour faire croire que chaque étage peut être envoyé en orbite séparément ... car l'assemblage ne se fera pas tout seul et il faut toujours craindre les pétards mouillés.



    Masquer les détails ...
    0 commentaires
  • vendredi 29 août à 13:21
    Debate AurelieComm
    a écrit...
    vendredi 29 août à 13:21
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Bonjour, je suis normande... vous savez le pays des vaches, du beurre, de la crème, du bocage et des plages du débarquement ! Ah oui du Mont St Michel aussi ;-) . Je n'adhère pas à la proposition de nous faire fusionner avec Paris et les département limitrophes-Est de la région parisienne. Bien que le but n'est de fusionner des territoires avec des points communs, on sait que les sentiments d'appartenance est fort pour la plupart des français (je ne sais pas s'i'l est plus fort chez les normands ou bretons), et que se dire "normands" regroupe des paramètres clairement institués dans nos coeurs et dans nos têtes (notre géographie, nos paysages typiques qui est quasi le même dans nos 3-5 départements, notre gastronomie, notre accent et notre patois, notre histoire...). Je me sens plus du même territoire avec la Mayenne, la Sarthe et L'Eure et Loire que Paris, la Seine et Marne et l'Aube ! Quel portrait ... Lire la suite

    Bonjour, je suis normande... vous savez le pays des vaches, du beurre, de la crème, du bocage et des plages du débarquement ! Ah oui du Mont St Michel aussi ;-) . Je n'adhère pas à la proposition de nous faire fusionner avec Paris et les département limitrophes-Est de la région parisienne. Bien que le but n'est de fusionner des territoires avec des points communs, on sait que les sentiments d'appartenance est fort pour la plupart des français (je ne sais pas s'i'l est plus fort chez les normands ou bretons), et que se dire "normands" regroupe des paramètres clairement institués dans nos coeurs et dans nos têtes (notre géographie, nos paysages typiques qui est quasi le même dans nos 3-5 départements, notre gastronomie, notre accent et notre patois, notre histoire...). Je me sens plus du même territoire avec la Mayenne, la Sarthe et L'Eure et Loire que Paris, la Seine et Marne et l'Aube ! Quel portrait pourrait-on dresser de notre région? Quelle attractivité mettre en avant? Tout diffère, alors qu'on a plus de facilité à "descendre" vers les département qui nous sont directement limitrophes et avec qui on partage déjà un univers plus proche... Peut-être suis-je trop chauvin...



    Masquer les détails ...
    0 commentaires
  • samedi 23 août à 16:27
    P7200671_-_copie Urbanistes
    a écrit...
    samedi 23 août à 16:27
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    0
    1
    0

    Nous sommes trois urbanistes qui avons rédigé une texte qui analyse la réforme en cours. Nous vous le proposons à vos commentaires.

    l-c3-a9chelon-local-garant-de-notre-avenir-vm-2ber-20-2bbl-version-a-du-18-ao-c3-bbt2014.pdf

    Nous sommes trois urbanistes qui avons rédigé une texte qui analyse la réforme en cours. Nous vous le proposons à vos commentaires.

    l-c3-a9chelon-local-garant-de-notre-avenir-vm-2ber-20-2bbl-version-a-du-18-ao-c3-bbt2014.pdf



    Masquer les détails ...
    Spiked ici&maintenant @Urbanistes
    mardi 02 septembre à 22:18
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------

    Puisque j'ai trois urbanistes au bout du "chat" je vais en profiter pour vous poser une ou deux questions qui me taraudent.

    Pour moi, cette réforme doit poursuivre trois objectifs:

    1. Faire des économies
    2. Simplifier notre organisation territoriale
    3. Transférer plus de compétences aus régions pour leur permettre de soutenir la croissance des PME/TPE
    J'ai tendance à penser que le département et la commune correspondaient bien au besoins du passé et que les régions et le métropoles sont plus des structures d'avenir. En "fusionnant" les conseils généraux avec les conseils régionaux on simplifie de fait notre organisation territoriale et on clarifie aussi une partie des compétences. Reste pour moi la question des 36000 communes, 17000 syndicats intercommunaux et des intercos. Là, je pense qu'il y a matière à réformer en profondeur pour économiser beaucoup d'argent, tout en maintenant la proximité. Pour preuve de ... Lire la suite

    Puisque j'ai trois urbanistes au bout du "chat" je vais en profiter pour vous poser une ou deux questions qui me taraudent.

    Pour moi, cette réforme doit poursuivre trois objectifs:

    1. Faire des économies
    2. Simplifier notre organisation territoriale
    3. Transférer plus de compétences aus régions pour leur permettre de soutenir la croissance des PME/TPE
    J'ai tendance à penser que le département et la commune correspondaient bien au besoins du passé et que les régions et le métropoles sont plus des structures d'avenir. En "fusionnant" les conseils généraux avec les conseils régionaux on simplifie de fait notre organisation territoriale et on clarifie aussi une partie des compétences. Reste pour moi la question des 36000 communes, 17000 syndicats intercommunaux et des intercos. Là, je pense qu'il y a matière à réformer en profondeur pour économiser beaucoup d'argent, tout en maintenant la proximité. Pour preuve de l'énorme cirque que nous avons au niveau des communes, lire (et essayer de comprendre) l'article Wikipedia suivant: "intercommunalié en France". Comment a-t-on pu laissé grossir un tel monstre administratif ? Ma question: Quelles pistes selon vous pour réformer nos communes et les rendre plus efficaces ? Est-ce que cela vaudrait la peine de remettre tout à plat au niveau des communes ? Au plaisir de vous lire !

    Masquer les détails ...
    Select2-spinner
    1 commentaires
  • mercredi 16 juillet à 00:27
    Globetrotter Globetrotter64
    a écrit...
    mercredi 16 juillet à 00:27
    -------------------------------------------------------------------------------------------------------------
    0
    0
    1

    Sud terminé. Nord encore à synthétiser.

    Sud terminé. Nord encore à synthétiser.



    Masquer les détails ...
    0 commentaires